Tag Archives: combles

combles, la pose du plancher bois

26066878

combles, la pose du plancher bois

Bien maintenant l’escalier étant posé, on va pouvoir attaquer le haut, dans un premier temps mettre de l’électricité afin de poser des tubes fluos en « volant ».
Aller chercher des panneaux d’agglo, les monter et les emboiter, le tout fixe sur les poutres au sol.

Bien sur les ouvriers chargés des travaux lors de la construction ont laisse plein de choses inutiles, et ne se sont pas pris la tête pour le passage des tuyaux, il va falloir refaire les tuyaux d’écoulement, nettoyer et enlever tout ce qui ne sert pas….


La pose du plancher bois, respirer la laine de verre , la chaleur des combles, le masque gênant pour travailler, la sueur qui coule dans les yeux, dans quoi me suis je lancé….

Pose du plancher j’attaque….

Comme vous pouvez le voir, il faut poser les éléments en quinconce et bien les emboiter. avant de poser les plaques, j’ai découpé des longueurs d’isolant phonique de couleur verte et les ai mis sur le dessus des solives.

 

pose plancher et isolant sur les lambourdes


Du fait de la disposition,vous allez devoir découper dès le départ un panneau à moitié. (voir le petit plan que je vous ai fait ci-dessous)

ordre de pose des panneaux

J’ai posé deux longueurs afin de pouvoir circuler dans mes combles sur toute la longueur de ma maison et pouvoir passer tout ce dont j’avais besoin en dessous (en particulier tous les gaines électriques et le tuyau d’écoulement). Puis j’ai continué ma pose.

 

tuyau d'écoulement des eaux usées TUYAU D'ECOULEMENT

 


ATTENTION suivant l’entraxe entre vos solives, vous pourrez ou non, poser ces panneaux de particules, renseignez vous…mais pas auprès d’un vendeur de grand surface (ces derniers ne voyant que le chiffre d’affaire vendu dans la journée, il pourrait être tenté par l’appât du gain, et donc vous vendre n’importe quoi) enfin ceci est ma vision personnelle de la chose, certains vendeurs sont très qualifiés et d’autres non, à vous de juger.

Photos quelques temps après (je vous dis pas le délai…)

N’oubliez pas de laisser en périphérie de votre plancher, un espace (pour ma part j’ai mis 10 mm).

afin de bien caler les plaques entre elles, j’ai sacrifié la moitié de la première plaque (sur mon plan la n°3) que j’avais déoupé dans le but de de me faire une cale « martyr »

Cale sur laquelle je pouvais taper aisément sans avoir peur d’endommager les jointures des plaques.

Pour la pose de la dernière plaque, je ne pouvais me servir de cette cale martyr du fait de la proximité du mur donc j’ai pris un outil servant à poser le plancher flottant.

La galerie photos, c’est sur cette page.

N’hésitez pas à laisser un commentaire, c’est toujours sympa, merci.

Pour mettre ce blog dans vos favoris( ou marques pages), il suffit de cliquer sur ctrl + D et valider

 

Combles, poser l’électricité complètement.

28206678_p

L’électricité, distribution de l’étage et branchement du tableau DTU

tout d’abord, faire un plan du futur étage et implanter les différents points d’éclairage, les interrupteurs et autres boutons poussoirs, les prises de courant, l’alimentation des radiateurs (le cas échéant) ainsi que les boitiers de raccordement.

J’ai utilise un petit programme gratuit qui m’a permis de créer et voir en 3d mon étage

malheureusement suite à un récent crash de mon disque dur, je ne pourrais pas vous indiquer le programme et vous montrer les plans, le formatage du disque ayant tout écrasé!

j’ai tout de méme imprimé des plans avant le crash et ils m’ont servi à tout mettre en place.


en voici un

 

plan_etage

 

Surtout n’oubliez pas que l’électricité que vous installerez doit répondre a des normes bien précises

Entre autre la norme C15-100 (mais il y en a d’autres)

 

Un conseil en passant, des petits fascicules très explicites vous attendent à l’entrée des grandes surfaces de bricolage.

 

Une fois le plan fait et la vérification par rapport aux normes en vigueur (section des fils, nombre de prises et points lumineuxpar rapport à la protection envisagée sur le tableau d’arrivée des courants, etc…) il va falloir :

 

  1. placer vos boitiers de dérivations dans les sous-pentes.
  2. installez votre tableau des courants (si possible le plus près de l’ancien).
  3. installer les gaines « primaires »et les passer entre les pièces de charpente au sol sous l’isolant(attention cette manipulation doit être faite avant de poser le plancher, cela va sans dire…).
  4. LES GAINES « PRIMAIRES » doivent être d’une section suffisante pour pouvoir passer tous les fils partant du tableau d’arrivée des courants ( communément appelé DTU) vers les boitiers de dérivation.
  5. Si vous installez des câbles informatiques, je vous conseille de les séparer du reste de la filerie, en utilisant des gaines différents afin d’éviter tous risques de parasitage.
  6. Pour ma part, j’ai utilisé un code de différentes couleurs afin d’identifier correctement les boitiers de dérivations et les les gaines « primaires correspondantes à l’aide de scotch d’électricien sur le bout des gaines.

 


MISE EN GARDE: passer les fils dans les gaines déjà installées n’est pas de tout repos, surtout si ces gaines forment des coudes, vous allez y passer du temps et « piquer une crise » quand les fils seront coincés!

N’hésitez pas a mettre vos gaine place provisoirement afin de les couper a la bonne longueur (laissez un peu de rab, mieux vaut trop long que trop court).

Une fois les gaines coupées, passer l’ensemble des fils et installez les définitivement sous votre futur plancher.

 

Quelques photos

 

P8301444
Le DTU avec les gaines primaires (repérées avec des couleurs différentes).

 


P8241408
Vue d’une gaine sous le plancher

 

 

100_0535 100_0526

 

au plafond au dessus du DTU

100_1827 100_1828
Un des boitiers de dérivation, les gaines primaires sont d’une section supérieures aux autres gaines « secondaires ».

Dans les gaines allant vers le DTU, j’ai placé les fils de facon à les reconnaitre facilement à la  sortie, il suffit de placer en 1er les fils des PC, puis 2 cm plus loin ceux de l’éclairage, puis ceux du chauffage, etc…. scotché avec des couleurs différentes, le tour est joué (bien evidemment il faut tout noter)

fils au DTU

Maintenant faut tout raccorder sur le tableau, j’ai une petite flemme….

La galerie photos, c’est sur cette page.
Mon site vous a fait gagner du temps, alors remerciez moi par un petit commentaire ou cliquez sur les boutons « j’aime » en bas de page, merci!
Pour mettre ce blog dans vos favoris( ou marques pages), il suffit de cliquer sur ctrl + D et valider

Comment poser un escalier

25829318

combles comment poser un escalier

On est fous!!

On vient d’acheter un escalier en kit (normal, si on veut un jour faire les combles, faut pouvoir y monter…)
Un voisin avec sa camionnette nous l’a ramené du magasin car il pose son poids (environ 150/200 kgs)

maintenant « yapluka » le monter, enlever la trappe d’accès aux combles, percer la trémie, et le mettre en place.

Photos a l’appui


ATTENTION CES IMAGES NE SERVENT QU’A ILLUSTRER MON SITE (surtout ne faites pas ça chez vous, faites appel a un professionnel)

Je vous rappelle qu’un escalier en cours de montage ou mal pose peut s’effondrer, vous écraser ou entrainer la chute d’autres éléments de la maison (trémie, plafond et j’en passe).

 

Montage de l’escalier en kit

Percage de la trémie et pose provisoire de l’escalier



Comme vous le voyez, j’ai utilisé une armoire une corde, de la force physique , ma femme poussait l’armoire petit à petit afin de monter l’escalier un peu plus haut et marche par marche on a réussi.

 

La galerie photos, c’est sur cette page.
Si mon site vous a aidé, un petit commentaire ou un clic sur les boutons « j’aime » en bas de page sont les bienvenus (c’est totalement gratuit…)
Pour mettre ce blog dans vos favoris( ou marques pages), il suffit de cliquer sur ctrl + D et valider

Combles, pose des rails et fourrures

26077491

la pose des suspentes, de l’isolant et des fourrures FK45


es suspentes, j’ai jamais fait (comme le reste d’ailleurs…) hop un tour sur le net, quelques pages imprimées, ensuite deux trois conseils sur les forums et on y va.

pour commencer il faut poser les suspentes d’un coté de la maison et à l’aide d’une règle avec niveau, vérifier qu ces dernières soient toutes  » de niveau », recommencer l’opération de l’autre coté des combles puis tendre un cordeau afin de les relier entre elles et préparer la pose des autres suspentes.


Une fois les cordeaux mis en place, il suffit de placer les suspentes une à une (bon courage…). Dans mon cas, la maison mesurant plus de 11 mètres en longueur, une fois les ficelles en place j’ai placé les suspentes intermédiaires en premier au milieu des combles afin d’éviter un affaissement des cordeaux puis vérifier le niveau dans tous les sens (je suis maniaque, on ne se refait pas….).

Attention pensez à la future hauteur du plafond, ca serait dommage de démonter 250 suspentes{#}

En ce qui concerne l’espacement, j’ai mis 500 mm maxi entre chaque suspente,voire moins aux extrémités mais je n’avais pas le choix.

Vérifiez sur d’autres sites, allez sur ma page consacrée aux liens utiles en cliquant içi

Vous pouvez aussi visitez ma galerie photos en cliquant  sur cette page

100_0536 100_0523


Pour mettre ce blog dans vos favoris( ou marques pages), il suffit de cliquer sur ctrl + D et valider

 

et si mon site vous a plu, faites le savoir en cliquant sur les boutons « j’aime » ci-dessous, ça m’aidera à le faire connaitre et c’est gratuit, d’avance merci!