combles, la pose du plancher bois

combles, la pose du plancher bois

Bien maintenant l’escalier étant posé, on va pouvoir attaquer le haut, dans un premier temps mettre de l’électricité afin de poser des tubes fluos en « volant ».
Aller chercher des panneaux d’agglo, les monter et les emboiter, le tout fixe sur les poutres au sol.

Bien sur les ouvriers chargés des travaux lors de la construction ont laisse plein de choses inutiles, et ne se sont pas pris la tête pour le passage des tuyaux, il va falloir refaire les tuyaux d’écoulement, nettoyer et enlever tout ce qui ne sert pas….


La pose du plancher bois, respirer la laine de verre , la chaleur des combles, le masque gênant pour travailler, la sueur qui coule dans les yeux, dans quoi me suis je lancé….

Pose du plancher j’attaque….

Comme vous pouvez le voir, il faut poser les éléments en quinconce et bien les emboiter. avant de poser les plaques, j’ai découpé des longueurs d’isolant phonique de couleur verte et les ai mis sur le dessus des solives.

 

pose plancher et isolant sur les lambourdes


Du fait de la disposition,vous allez devoir découper dès le départ un panneau à moitié. (voir le petit plan que je vous ai fait ci-dessous)

ordre de pose des panneaux

J’ai posé deux longueurs afin de pouvoir circuler dans mes combles sur toute la longueur de ma maison et pouvoir passer tout ce dont j’avais besoin en dessous (en particulier tous les gaines électriques et le tuyau d’écoulement). Puis j’ai continué ma pose.

 

tuyau d'écoulement des eaux usées TUYAU D'ECOULEMENT

 


ATTENTION suivant l’entraxe entre vos solives, vous pourrez ou non, poser ces panneaux de particules, renseignez vous…mais pas auprès d’un vendeur de grand surface (ces derniers ne voyant que le chiffre d’affaire vendu dans la journée, il pourrait être tenté par l’appât du gain, et donc vous vendre n’importe quoi) enfin ceci est ma vision personnelle de la chose, certains vendeurs sont très qualifiés et d’autres non, à vous de juger.

Photos quelques temps après (je vous dis pas le délai…)

N’oubliez pas de laisser en périphérie de votre plancher, un espace (pour ma part j’ai mis 10 mm).

afin de bien caler les plaques entre elles, j’ai sacrifié la moitié de la première plaque (sur mon plan la n°3) que j’avais déoupé dans le but de de me faire une cale « martyr »

Cale sur laquelle je pouvais taper aisément sans avoir peur d’endommager les jointures des plaques.

Pour la pose de la dernière plaque, je ne pouvais me servir de cette cale martyr du fait de la proximité du mur donc j’ai pris un outil servant à poser le plancher flottant.

La galerie photos, c’est sur cette page.

N’hésitez pas à laisser un commentaire, c’est toujours sympa, merci.

Pour mettre ce blog dans vos favoris( ou marques pages), il suffit de cliquer sur ctrl + D et valider

 

16 comments

  1. Bonjour,
    Etant à la recherche d’informations pour l’aménagement des combles, j’ai découvert votre site.
    Il regorge de conseils et photos qui m’ont permis d’en
    savoir un peu plus sur la question.
    Merci pour le partage.
    J’ai gardé le blog dans mes favoris 😉
    Bonne continuation et félicitation pour les travaux !

  2. Bonjour merci pour votre site qui va beaucoup m’aidé, j’aurai une question, dans votre cas quel était l’espacement des solives? ainsi que les dimensions total du plancher?

    cordialement

    1. si mes souvenirs sont bons, l’espacement entre solives était de mémoire 60 cm mais dans cas il faut mettre entre le futur plancher et les solives existantes des lattes (dans le même sens que les plaques) car sinon vous risquez de sentir une faiblesse à certaines jointures de plaque (jointure se trouvant pile entre deux solives…)

      donc avant de commencer à poser vos plaques si votre écartement de solives est supérieur à 40 cm, vous achetez des lattes d’environ 40 x 40 mm d’épaisseur la longueur la plus longue que vous pouvez trouver étant conseillé (lattes que l’on se sert souvent comme liteaux …) et vous les mettez perpendiculairement à vos solives (donc dans le sens de la longueur de votre maison, normalement…) , il faudra respecter un certain écartement entre lattes

      Avant de poser vos lattes vous devrez vérifier qu’il n’y a pas de problème horizontal (une solive peut être d’une hauteur différente des autres et il vous faudra, dans ce cas, rattraper cette différence).

      Un niveau avec laser posé « de niveau » sur les solives avec le rayon laser au ras des solives vous donnera une bonne idée de la bonne hauteur de l’ensemble des solives les unes par rapport aux autres.

      De plus n’oubliez pas de faire un calcul des charges, c’est extrêmement important.

      Après vous pourrez installer vos panneaux rainurés bouvetés.

      Espérant avoir été clair dans mes explications, il ne me reste qu’à vous souhaiter un bon courage!

  3. Merci pour votre réponse, vous confirmez ce que je voulais faire, renforcé entre les solives au niveau des raccords des plaques, j’ai le même espacement de solives que vous, j’ai également constaté de légère différence de hauteur entre quelques solives, avec quoi ,conseiller vous, rattrapez cette différence?
    Avez vous un lien intéressant pour le calcul des charges?

    encore merci pour votre site, le plus complet et proche de mon projet que j’ai trouvé

    1. Vous pouvez rattraper si c’est un très légère différence en « rabotant » le dessous de la latte qui est en contact avec la solive incriminée (juste à l’endroit où la latte touche la solive) de façon à rattraper la différence, ce qui fera que votre latte sera de niveau par rapport avec l’ensemble, enfin moi , c’est ce que je ferais…maintenant je ne sais pas si c’est vraiment ce qu’il faut faire. Je ne suis qu’un modeste bricoleur et j’essaye simplement en quelques lignes et avec des photos d’éclairer la lanterne de ceux qui vont bricoler dans leurs combles

      Je ne tiens pas à vous aiguiller vers d’autres sites afin de ne pas vous induire en erreur mais je pense que si tapez les bon mots clés sur votre moteur de recherche favori, vous trouverez certainement.

      En tout cas merci pour vos commentaires, il prouve que mon site est visité et cela me permet de gagner en référencement. Et tout cela gratuitement. Si mon site vous a aidé, n’hésitez pas à le citer, le cas échéant, sur les forums de bricolage.

      Si ce n’est déjà fait, n’oubliez pas de visiter la galerie photos….

      Bien cordialement.

  4. Bonjour,

    Je vais entreprendre diverses rénovations, dont l’isolation au sol des combles avec pose d’un plancher au dessus de l’isolation pour entreproser quelques objets. Combles que je n’aménagerai pas. Fourniture et pose d’un isolant dans les normes actuelles, installé entre des solives à installer. Fourniture et pose de solives. Founiture et pose d’un plancher sur solives. Plancher devant uniquement servir à entreposer des objets. Le tout sur une dalle en béton existante sans obstacles hormis la trappe d’accès aux combles et la poutre centrale posée sur la dalle au dessus du mur porteur interne de la maison. Surface totale 129 m2.

    N’étant pas « bricoleur », je souhaiterai faire ces travaux par un professionnel. Aussi, j’aurais voulu, approximativement, savoir à combien cela pourrait me revenir, avant de faire venir les entreprises et artisans. Car si le projet est trop cher par ce biais, il faudrait que je trouve une autre solution, ou alors n’isoler que les combles au sol sans plancher.

    Merci d’avance de vos réponses

    1. Bonsoir, je ne peux vous répondre sur des prix de main d’œuvre ou de matériaux car cela diffère beaucoup suivant les entreprises et les magasins de négoce.

      Déja vos combles sont elles aménageables?votre maison est récente? vous parlez d’installer des solives mais ne sont-elles pas déjà en place? Je ne comprends pas comment votre charpente est faite…Une photo d’ensemble serait le bienvenue afin que je puisse vous répondre plus précisément

      Pour les solives, je ne comprends pas, vous parlez de dalle béton?!?

      Pour l’installation des solives, il faut faire attention à l’entraxe entre solives, si l’entraxe dépasse 450 mm il faudra installer des liteaux sur les solives avant d’installer le plancher bois (perpendiculairement au solives afin de solidifier et rigidifier le futur plancher). donc mettre plus de solives avec un entraxe moins important peut s’avérer être une bonne idée

      Pour le plancher, il vaut mieux mettre de l’OSB que des dalle d’aggloméré (prendre le plus épais possible), afin d’avoir un idée du prix je vous conseille d’aller sur un site d’une enseigne de bricolage bricomerlin…vous divisez votre surface par la surface donnée d’une plaque d’osb

      exemple Dalle extérieure OSB3 épaisseur 18 mm, dimensions 248×67.5 cm nous donne 1,6 m2 environ donc 129/1.6= 81 plaques à 14€ la plaque environ = 1134€ (quelques chutes à prévoir du fait que ces plaques doivent être installées en quinconce…mais le surcout est infime

      Si besoin est (suivant entraxe solives) le métrage linéaire des liteaux : longueur des combles x le nombre de rangées de liteaux (le nombre de rangées dépend de: votre largeur de combles en mètres / 0.45m)

      Pour l’isolation, plusieurs possibilités et donc le prix varie, laine de verre en rouleau sans kraft à dérouler entre les olives ou laine de verre en flocons ou laine de roche en flocons, à souffler.

      Il faut prévoir la machine à souffler location environ 80/100€ la journée

      le nombre de sac de laine de roche (ou de verre) va varier suivant l’épaisseur que vous allez mettre, ainsi que de la densité du matériau utilisé

      De mémoire la densité de la laine de roche soufflée est de 21 kg par mètre cube, soit à peu près 6,8 kg par mètre carré pour 30 cm d’épaisseur environ.

      Espérant vous avoir aidé, cordialement.

  5. Bonjour et merci de votre réponse,

    en fait, les solives seraient posée sur le béton et seraient uniquement destinées à l’installation des panneaux O.S.B. au dessus de l’isolation. Disons, plutôt, que l’isolation serait placée entre les solives et le panneaux O.S.B. par dessus.

    Les combles pourraient être aménagées, mais je n’en ai pas besoin car la maison est déjà assez grande. Les combles me servent uniquement à entreposer des objets.

    Le toit est en 2 pants avec de grosses poutres centrales posées sur le mur porteur central.

    J’ai fait un rapide calcul concernant les matériaux :

    – 2 300€ de solives
    – 1 800€ d’isolant
    – 1 100€ d’O.S.B.
    – 200€ de clous etc.

    Soit un total de 5 400€ de matériels. Et je pense presque autant pour la main d’oeuvre à mon avis. Donc environ 10 000€ pour la fourniture et pose.

    Donc si on est bricoleur, on économise pas mal. Mais étant invalide il faudra malheureusement débourser pour cela.

    Merci

    1. Ok vous avez déjà une dalle béton et vous voulez isolez en créent une réhausse via des solives plus plancher osb dessus, ce qui va peser lourd mais avez vous penser à mettre simplement des plaques fermacell qui isolent et qui sont faites pour marcher dessus?!?
      On appelle ça une chape sèche
      Les plaques sont posées à même le sol béton , elle sont composées de deux plaques, on met l’une sur l’autre puis collées et vissées entre elle, à la limite pour vos combles vous rajoutez un parquet 1er prix par dessus et hop terminé
      Si votre sol n’est pas tout à fait droit , un peu de vermiculite en dessous des plaques et le tour est joué….

      La facture ( et le poids à supporter) devrait descendre nettement, il vous faut quelqu’un qui peut porter les plaques, les poser l’une sur l’autre + les coller et visser + savoir mettre un parquet clipsable par dessus….

      Cherchez sur le net des Plaques de sol Fermacel avec fibre de bois ép. 20+10 mm

      Allez voir sur ce lien: http://www.fermacell.fr/fr/content/syst_mes_plaque_de_sol_1308.php

      n’hésitez pas à me dire si l’idée est bonne….

  6. Bonjour et merci de votre suggestion,

    Je n’avais pas mis toutes les données. En fait, je peux prétendre à une subvention pour ces travaux, mais ils faut qu’ils respectent certains critères, comme une isolation au sol des combles (je n’ai pas la norme en tête), mais, en gros, 30 cm d’épaisseur d’isolant.

    Comme précisé, je n’utilise ces combles que pour stocker des affaires sans plus. Je dois faire cette isolation pour bénéficier de cette subvention et de la subvention pour le changement de chauffage. Le plus simple aurait été de poser l’isolant directement au sol, mais je ne pourrai plus stocker d’affaires. D’où cette idée de solives et O.S.B..

    De plus, je vais très certainement utiliser les combles pour y installer un silo à pellets à même le béton avec des plaques de soubassements, afin de répartir la charge sur un plus grand surface de la dalle. Le silo, une fois rempli, fera 4 200kg sur 4m2. Avec les soubassements cela sera réparti sur 9m2, soit 470 kg/m2.

    Je suis en train de calculer tout cela.

  7. bonjour merci de partager votre chantier

    j’ai fait tout les forum d’internet je me suis tout mélanger impossible de savoir se qui est bon donc je vien prendre conseil cher vous car je pense que vous serez le mieux pour répondre a mes question
    je voudrai aménager mes comble j’ai déjà un plancher mais avec beaucoup de faiblesse et même a certain endroit il manque du plancher
    ma pièce fait 50m° l’espacement de mes solives est de 45cm
    mon projet est de mettre des planches osb EP.18mn directement sur mes solives
    faut t’il mettre autre chose dessous
    merci de me renseigner en espérant d’avoir des réponses mon projet est urgent

    1. Bonsoir, désolé de la réponse tardive, l’espacement entre solives que vous indiquez semble correct mais si vous voulez plus de solidité (et je vous le conseille très fortement) vous pouvez fixer par dessus les solives des liteaux de 27 x 27 mm (disposés perpendiculairement aux solives) moins espacés(environ 20cm…à vous de calculer l’espacement par rapport à la largeur de vos planches osb) vous aurez alors une rigidité de plancher (que vous apprécierez par la suite, croyez moi)

      le cout des liteaux est minime, par contre cela vous coutera un peu de temps, prévoyez une bonne visseuse avec des batteries de rechange bien chargées

      N’oubliez pas de passer toutes vos gaines électriques et les tuyaux d’eau (arrivées et évacuations) avant de fixer liteaux et planches osb

      pensez à mettre l’isolant phonique/thermique aussi car sinon les bruits de pas résonneront

      moi entre le dessus des liteaux et le dessous des planches osb j’avais mis des bandes (que j’avais découpées) de panneaux d’isolant à parquet en fibres de bois compactée (de couleur verte) fixé aux liteaux par des clous sans tête.

  8. bonsoir j’ai un gros problème j ai une maison neuve avec grenier aménageable , dons aujourd’hui je pars acheté mes plaques osb je pose la première rangée et surprise rien de droit, je démonte , je pose une règle avec niveau et je m aperçois que mes solive sont en dent de scie parfois avec des écarts de 3 cm , comment faire pour avoir un plancher droit merci de votre réponse

    1. Bonjour, il faut rattraper la différence en rajoutant par dessus vos solives une épaisseur supplémentaire avant de poser vos dalles osb, et creuser l’épaisseur aux endroits où ça ne va pas….

      La solution serait peut-être d’installer des lambourdes section 70 × 80 mm (pour rattraper vos 3 cm + 4 ou 5 cm d’épaisseur en plus ) et les poser en ligne perpendiculairement à vos solives en mettant 40cm d’écart (grand maximum) entre chaque ligne de lambourdes. Aux endroits où il y a une surépaisseur, il faudra creuser les lambourdes de manière à installer les lambourdes de niveau par rapport aux autres et ainsi récupérer les différences de niveaux. Attention a ne pas trop creuser les lambourdes ( pour ne pas les affaiblir)

      Vous allez perdre 80 mm de hauteur finale dans vos futures pièces mais aller gagner en solidité (et rigidité)de plancher.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *