Perforation du conduit POUJOULAT

Le fameux conduit de la cheminée, conduit poujoulat qu’il va falloir coffrer… encore une prise de tête en perspective, en attendant va falloir attendre because ennuis en vue!

En effet, je viens de remarquer que l’apparence extérieure du conduit au niveau des raccord avait changé, des traces de rouille sont apparues,dans un premier temps c’étaient juste des petites boursouflures puis le métal brillant (acier inoxydable) a fait place à des grosses plaques de rouille…


La rouille a fini par perforer le conduit en un temps record et laisse apparaitre la laine de roche intérieure avec en prime l’émanation d’une odeur de bistre assez prononcée.

Cette perforation est présente sur tout le contour du conduit et cet état de fait m’a conduit à faire fonctionner la garantie décennale (dommage ouvrage).

Donc une petite lettre en AR à l’organisme qui s’occupe de cette garantie, avec quelques photos en précisant que le tuyau pouvait se couper en deux (à plusieurs endroits), enflammer la charpente{#}{#}. et nous avec

Quelques photos du problème.

PERFORATION CONDUIT POUJOULAT


Bien sur, pour corser le tout, nous avons un contrat TEMPO avec la société EDF et j’ai absolument besoin de la cheminée en hiver

 

Hé bien , pour l’instant je n’ai que des louanges à adresser à toutes les personnes qui s’occupent de mon dossier

  • L’assurance m’a répondu en temps et en heure, et a transmis le dossier à l’expert et au constructeur.
  • Le constructeur de la maison m’a appelé en un temps record et m’a demandé des photos plus nettes afin de les transmettre au constructeur POUJOULAT.
  • la semaine suivante, une personne de la société POUJOULAT m’a contacté afin de prendre RDV en m’expliquant qu’il connaissait bien le phénomène, que c’était déjà arrivé à quatre reprises dans le département, qu’il ne fallait pas que je m’inquiète, qu’il venait juste pour prendre des mesures afin de tout remplacer au titre de la garantie.
  • De plus, ce dernier m’a précisé que l’acier inoxydable actuellement en place serait remplacé par de l’inox afin de garantir un résistance parfaite à la corrosion.
  • Enfin pour finir je viens de recevoir les lettres de l’expert et de l’assurance qui m’assure du bon traitement du dossier et de la planification du RDV.
  • Pour l’instant je croise les doigts, c’est bien parti.{#}
Si ca continue comme ça, je serais reconnaissant à la société POUJOULAT de leur rigueur et du professionnalisme qu’ils mettent en œuvre.
le site POUJOULAT içi
Le RDV est fixé au 06 aout, je vous tiendrais informé, en attendant si vous avez le même problème, n’hésitez pas à me contacter pour plus de détails{#}


D’autres tofs:
HAUT DU CONDUIT
SUITE DE L’EPISODE (06/08/08)
Voilà l’expert est passé, le technicien poujoulat aussi, il en ressort que  la société poujoulat prend à sa charge le remplacement complet du tuyau.
Pour plus de précisions, je cite le rapport de l’expert:
“Le dommage est dû à un défaut d’étanchéité de la paroi intérieur inox au droit du raccordement entre éléments”.
Le bistre s’infiltre par les joints entre éléments (joints de dilatation) puis s’infiltre dans la laine de roche (qui agit comme une éponge) et attaque le tuyau en acier inoxydable en le rongeant de l’intérieur…) mais aussi il vont changer la souche extérieur (la cheminée sur le toit).

IL vont devoir raccorder le tuyau à la cheminée et si besoin est il faudra casser la hotte de la cheminée, travaux aussi pris en compte par la société Poujoulat d’après leur technicien…

Suite septembre 2008
La personne en charge des futurs travaux ets passée, après examen minutieux , il vont devoir casser la hotte pour pouvoir raccorder le nouveau tubage, la souche de toit sera changée, il a reçu tout le matériel de poujoulat ( tuyaux inox inox et souche de toit). Il envoie un devis à la société Poujoulat afin que cette dernière prenne en charge les travaux annexes.
En tout cas ils sont sérieux chez poujoulat, ils ont envoyé le matériel très rapidement chez l’entrepreneur.
L’entrepreneur est très chargé au niveau boulot, il m’a annoncé que ca serait fait courant novembre, va falloir allumer les grilles pains….
Suite février 2009.
Voilà l’hiver est passé, l’expert a convoqué tout le monde chez moi, Poujoulat (lez directeur technique et la responsable du SAV, le poseur de la cheminée, le futur entrepreneur.
Suite à cette réunion, je me permets de donner mon avis
  • L’expert M.NIVAULT, j’estime qu’il a bien fait son taf et qu’il est très sérieux, allez je lui mets un 20/20.
  • La société Poujoulat, il connaissent bien leur produit, sont hyper agréable et très arrangeants, ils refournissent le matériel (la gamme supérieure) donc aussi aussi un 20/20 pour leurs prestations (même un 25/20 si je pouvais…lol),allez donc sur leur site.
  • Le futur poseur, il a gagné mon estime, je vais le recontacter et c’est lui qui fera les travaux, je lui décernerait une note quand les travaux seront finis mais il a tout ma confiance, un tout bon vraiment. Je me permets de lui faire de la pub, en mettant un petit lien vers sa société, n’hésitez pas c’est un pro comme on en rencontre que trop rarement de nos jours, il connaît son travail et a participé à l’élaboration des normes et dtu de fumisterie. Il posera ma futur cheminée dans les règles et ça c’est un vrai plus, au moins je ne finirai pas dans les décombres encore fumants de ma maison suite à un départ de feu.
  • Passons à l’individu qui se dit “poseur de cheminée”, ce dernierr est venu chez moi avec sa superbe bagnole dernier modèle à 80000€ la caisse (preuve qu’il fait du fric). Mais faire du fric ne veut pas dire faire un travail soigné et de qualité. l’expert m’a parlé de lui, il est connu comme le loup blanc, il a des tonnes de problèmes ( malfacons) sur le dos, mais il a de la gueule, j’ai été forcé de la faire taire pendant la réunion (en lui rappelant qu’on était pas dans un cour d’école)…après avoir pris des renseignements il passe par des sous-traitants, ne fait pas de factures ou attend que les gens se lassent de lui demander et comme ça il passe au travers de certaines gouttes d’eau. Il m’a fait très mauvaise impression et je lui décerne un 0/20 bien pointé. Je ne lui ferait pas de pub à cet énergunème, mais si vous habitez la région de Mantes dans les Yvelines, méfiez vous quand vous pousserez la porte d’un magasin bien connu qui se trouve dans une ZAC  de l’agglomération mantaise. Demandez absolument a ce que soit écrit NOIR SUR BLANC sur le bon de commande ou le pré-contrat les conditions décrites ci-après:
  • que les normes et dtu de fumisterie doivent être respectées scrupuleusement et à la lettre, aucun manquement ne pourra avoir lieu.
  • Le dernier paiement ne pourra s’effectuer qu’en échange de la facture
  • les travaux ne devront être effectués que par des ouvriers appartenant à l’entreprise, aucun sous-traitant ne sera acceptée.
  • Un justificatif justifiant l’appartenance  des salariés à la société devra être fourni.

SI LA PERSONNE REFUSE OU COMMENCE A TIQUER SUR UN DE CES POINTS, LEVEZ VOUS ET FUYEZ!! Vous avez trouvé le magasin où il ne faut absolument pas aller et encore moins signer un bon de commande.

Sur ces entrefaits, l’expert a envoyé son rapport , j’attends des nouvelles des différents organismes afin de reposter un ultime et dernière nouvelle
La galerie photos, c’est sur cette page.

Pour mettre ce blog dans vos favoris( ou marques pages), il suffit de cliquer sur ctrl + D et valider

15 commentaires

  • en 2008 nous avons eu le même problème et poujoulat nous à changé tous le tubage et remis le même donc galva-inox mais cette année nous avons remarqué que ca recommencé donc on refait appel à la décennale de la maison car c’est notre constructeur qui nous a posé le tubage en 2004. L’expert vient de passer il a remarqué que c’etait exactement le même problème poujoulat ne c’est pas déplassé il a envoyé un courrier à l’expert disant que c’était de notre faute après contrôle minutieux de l’expert ce n’est pas le cas.

  • Bonjour, Je rencontre exactement le même problème que vous sauf que tous le monde est contre nous !!! (constructeur, POUJOULAt, l’expert et l’assurance !)je ne sais plus vers qui me tourner. Mon ramoneur est certain que sa vient d’un problème d’isolation au niveau des jointure mais personne ne veux prendre en compte ! Aidez moi à me sortir de se pétrin.

    Merci beaucoup

  • bonjour. au regard des photos que j’ai envoyé au sav poujoulat pour la garantie décennale ; il m’a été répondu que j’étais responsable des mêmes problèmes que vous avez tous eus , ceci due au bistre. Je comprends maintenant pourquoi certains poseurs de cheminée continuent les conduits en dur avec gaine inox (plus long à poser mais longévité accrue).

  • bonjour,

    Apparemment, je ne suis pas toute seule dans de cas. Pour le même problème, l’expert est passé et nous a répondu que c’était de notre faute également car notre bois est trop humide et que nous devions donc réparer le tubage à nos frais. Personne ne nous a soutenu et les honoraires d’avocats grimpent à vue d’œil déjà 1500E en 3 mois!!!!
    Puis-je avoir des conseil pour me sortir de cette galère. Merci

  • Bonjour,

    Comment vous je suis actuellement dans la même situation. Cependant, j’ai contacté un technicien de chez Poujoulat qui m’a confirmé que notre problème n’ai pas dû au bistre mais à un soucis d’humidité sur l’extérieur du tubage. Ceci étant, il m’a conseillé de faire une pose d’inox-inox. D’autre part, j’ai entamé une procédure judiciaire pour obtenir réparation.

  • Bonjour,

    Je viens de tomber sur vos discussions en faisant une recherche “problème conduit poujolat”.
    J’ai construit en 2006 avec pose du conduit inox-galva.
    utilisation 3 ans (pas plus), et conduit oxydé ?, percé à un endroit (au niveau d’une jointure)
    Le technicien de chez poujolat est venu voir et bien sur, c’est de ma faute: mauvaise utilisation de mon poêle et bois trop humide ……
    Le constructeur s’appuie sur l’avis de poujolat, et je ne sais plus quoi faire?

    • Bonjour , effectivement si le tuyau est percé , c’est de votre faute ( du point de vue du constructeur, s’entend), mais cela reste à démontrer et surtout à prouver!

      Concernant l’humidité du bois, il faut savoir que la différence de chaleur quand la cheminée ou le poêle s’éteint ou se ralentit provoque obligatoirement de façon naturelle une condensation dans le conduit, donc une présence d’humidité, et ce à chaque fois que le conduit se réchauffe puis refroidit…sans parler des intempéries qui peuvent provoquer des coulures dans le conduit.
      Cette humidité coule le long du conduit et forme un liquide corrosif au contact du bistre. Je vous conseille de prendre un expert indépendant, ce dernier sera à même de confirmer que cela ne vient pas que du bois trop humide…. surtout si comme moi vous avez toujours utilisé du bois sec de deux/trois donc avec un taux d’humidité interne qui va bien et conforme aux préconisation (trop sec, dégage une chaleur importante rapidement mais brûle trop vite…pas assez sec le bois fume, à du mal à chauffer et encrasse les tuyaux).

      Il est facile de dire que vous avez utilisé du bois humide encore faut il prouver ce qu’on raconte….Seul un expert pourra vous dire si c’est de votre faute ou de celui du matériel et/ou de votre installation (ou de votre bois….). Je ne peux que fortement vous préconiser de rechercher un expert qualifié en feu de cheminées et connaissant le DTU de fumisterie (appelez votre assurance maison, il en connaissent certainement).

      Suivant les conclusions de cet expert, vous pourrez ou non saisir les autorités compétentes et obtenir, s’il y a lieu, dédommagement (mais avant d’arriver à cette éventualité, je vous conseille d’essayer de trouver une entente à l’amiable).

      Un dernier conseil, afin d’éviter d’avoir trop de bistre dans votre conduit n’oubliez pas d’effectuer un ramonage “chimique” régulièrement tout au long de la saison de chauffe, afin de “sécher” les suies grasses et de les rendre pulvérulentes, donc bien moins adhérentes. Faire un grand feu afin de faire monter en température le conduit et quand ce dernier est bien chaud, il faut ralentir le feu et utiliser les bûches ou poudres prévues à cet effet ( voir la notice du produit utilisé). Pour ma part je préfère les poudres car plus économiques que les bûches de ramonage.

      Et enfin, bien ramoner votre conduit à la fin de la saison de chauffe. Normalement, afin d’être en règle avec la législation et/ou votre assurance ( règlement sanitaire départemental rsd article 31.6) vous devez le faire par un ramoneur agréé qui vous délivrera un certificat de ramonage.

      Espérant vous avoir aidé dans votre future démarche, n’hésitez pas à reposter un commentaire (désolé de la réponse tardive mais j’étais en congés).

      Bien cordialement.

  • Bonjour,

    Je n’ai pas reçu votre première réponse par mail concernant mon dossier. J’en suis navrée, mais pouvez vous réitérer votre courriel s’il vous plait
    Par avance merci beaucoup.

    • Juste un conseil , faites appel à un expert en cheminée/feu de cheminée (demandez à votre assurance ou aux chambres des metiers de votre département pour en trouver un) demandez lui son avis et de faire un rapport et suivant les conclusions du rapport, envoyez (ou pas si c’est de votre faute) une lettre recommandée à l’installateur de la cheminée ou à la société incriminée par l’expert en demandant réparation etc…. si aucune solution amiable n’est trouvé, vous devrez passer par la case justice (mais prendre un avocat sans avoir de rapport d’expert n’est pas une solution, il faut déjà savoir sur qui rejeter la faute: installation mal réalisée, tuyaux défectueux du fait de cette mauvaise installation ou défectueux du fait d’un défaut,etc… les causes sont nombreuses….).

  • Bonjour,

    Ayant le mème souci de perforation de 3 conduits POUJOULAT sur mon installation,je suis soulagé de voir que je ne suis pas le seul à avoir ce problème et cela ne métonne pas,car je pense que cela doit ètre un défaut de conception.

    Mes conduits ont été installé en 1999 et mise en service en 2002,j’ai constaté comme la plupart d’entre vous,l’oxydation extérieure de mes conduits ,un centimètre en dessous des colliers d’assemblage.J’ai donc remplacé un de ces conduits(150 Euros de pièce) et ai constaté les dégats à l’intérieur du conduit.Déformation du tubage INOX qui a pour conséquence l’oxydation du diamètre extérieur qui est galvanisé.La conception du nouveau conduit n’est pas la mème qu’il y a 10 ans,c’est étonnant!!!!

    J’ai donc pris des photos car mes autres éléments sont dans le mème état.J’ai donc contacté le SAV poujoulat, qui bien sur, ne veut pas entendre parler du problème car la garantie décénale est finie depuis 4 ans mais je ne vais pas en rester là.

    J’ai donc emmené ce conduit chez le fournisseur local de mon constructeur de maison individuel qui va montrer cet élément au commercial régional de POUJOULAT.

    De toute manière,si aucun accord amiable est trouvé avec POUJOULAT,une procédure judiciaire sera ouverte.

    Il ne faut pas qu’il me raconte de sotises du genre:bois humide et mauvais ramonage car de l’humidité ,il y en a en permanence(cela s’appelle le point de rosée pour les connaisseurs)et il me semble que l’INOX ,normalement,cela supporte la chaleur et l’humidité.

    En espérant,que cela fasse avancer chacun dans ses déboirs,n’hésitez pas à répondre à ce genre de commentaire.

    • Merci pour les précisions , n’hésitez pas à reposter afin de faire connaitre la solution et/ou les réponses que vous avez obtenues

  • Bonsoir,
    Le post est vieux mais les problèmes sont présents….Un expert est passé aujourd’hui avec le constructeur…c’est notre faute! Je ne réexplique pas le soucis corrosion au niveau des colliers….conduit inox/galva…
    Je vais faire appel à mon assurance perso et contacter comme vous dites un expert qualifié en feu de cheminée et connaissance DTU fumisterie. Garantie décennale et ans constructeur min œil!!

    • Souvent le bistre est fautif car très corrosif, il faut mettre des tuyaux tout inox, prévu initialement pour l’extérieur, bcp bcp plus résistant…mais plus cher aussi….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *